informatique
Publié le - 1817 clics -

Windows 10 : Zoom sur les nouveautés 2016

Cette année, Microsoft va mettre en place un support des extensions Edge afin d’obliger indirectement les utilisateurs à exécuter les mises à jours différentes.

Un petit coup d’œil dans l’actualité informatique nous révèlera que Microsoft a dominé le marché technologique avec son Windows 10 l’année dernière, un succès qu’ils comptent bien emporter avec cette année 2016, car le système d’exploitation devrait conserver une place centrale dans la stratégie et l’activité de la firme de Redmond.

Le début

En 2014, l’OS de Microsoft a été annoncé, en 2015 devait sortir un Windows 9 mais, avec les défauts connus sous Windows 8, qui a poussé la plupart des utilisateurs à garder Windows 7voire Windows XP, ils ont tout de suite passé à Windows 10, lancé en juillet. Ce système d’exploitation, garde les mêmes innovations que Windows 8 sans ses défauts. Comme résultat, en fin de l’année 2015, la firme Redmond affirment qu’environ 110 millions de leurs appareils tourne sur Windows 10, et les 12 millions d’entre eux sont des entreprises.

Les changements dans ce nouvel OS sont donc attendus dans les mises à jour qui se produiront régulièrement afin de permettre aux utilisateurs de jouir des nouvelles fonctionnalités et des correctifs apportés, un peu contraire à sa politique de Service Pack précédent. Plus encore, Microsoft délivre également des mises à jour cumulatives pour maintenir l'ensemble des utilisateurs (plus ou moins) au même niveau de version de l’OS. Ainsi donc, les administrateurs n’ont pas de contrôle sur les mises à jour qu'ils installent. C’est l’état dans lequel Windows 10 se trouvait en fin 2015, on attend de voir cette année 2016 comment l’OS de Microsoft sera !

Les mises à niveau sont un peu forcées

Redmond encourage utilisateurs notamment es entreprises à se convertir dans ce nouvel OS, en offrant des mises à niveaux gratuite vers Windows 10, jusqu’au mois de juillet de cette année, il va même installer ce programme d’office dans ces appareils. Il sera lancé automatiquement mais bien sûr, son user reste le dernier à décider de la poursuite du processus de mise à jour à son terme. Mais, il faut savoir que, Windows 10 est assez autonome pour déclencher lui-même le téléchargement de la mise à jour et son installation sur les appareils des utilisateurs. En d’autres termes, il n’a pas besoin de notre autorisation pour se mettre à niveau.

Microsoft reste positif quand-à l’usage du nouvel système d’exploitation, quand ils comparent celui-ci au remplacement du Windows XP. Puis un analyste de Garner, estime qu’au moins la moitié des entreprises aura utilisé Windows 10 d’ici un an, contrairement à ce qu’on a vu avec Windows 7 et 8. Selon lui, l’attitude adoptée par ces entreprises promet un avenir intéressant pour Microsoft et son système.

Cortana, Microsoft Edge etc. connaitrons des améliorations

Windows 10 n’est pas tout à fait ce que Microsoft espérait de lui, il est fonctionnel mais Microsoft veut encore lui ajouter d’autres fonctionnalités que les utilisateurs trouveront lors des prochaines mises à jour. Mieux encore, d’après eux, les utilisateurs pourraient être impressionnés par ces futures fonctionnalités et mise à jour, que Microsoft prépare. Il s’agit, entre autre du support des extensions à l'intérieur de Microsoft Edge (qui est encore très limité voire nul), le navigateur livré avec le nouvel OS qui remplacera Internet Explorer.

En tout cas, même si la mise en place des extensions n’a pas été faite en fin 2015, comme Microsoft avait prévu, il sera tout de même lancé bientôt. N’oublions pas que, le support des extensions suggèrent que les développeurs pourront facilement convertir des extensions dans Chrome de Google, il sera ainsi compatible avec le nouveau navigateur de Microsoft.

Quand-au mobinautes, users de Windows Phones, la version mobile de Windows 10 n’arrivera que cette année. La firme Redmond a avoué ne pas encore être prête à offrir au grand public ce nouveau système d’exploitation pour les Smartphones sous Windows 8.1 en 2015.

Le site The Verge, pense qu’une nouvelle mise à jour de Windows 10 permettra de désolidariser l'assistant virtuel de la barre de tâches et de le laisser flotter sur l'écran. Puis avec le rythme adopté pour les mises à jour de Cortana, en l’occurrence l’intégration à Uber et au service Power BI de Microsoft, Microsoft réservera probablement ces nouveautés pour les futurs releases de fonctionnalités.

Se confier aux développeurs

Microsoft met sa confiance aux développeurs, qui confiants de son dernier OS, créeront de nouvelles applications pour la plate-forme Windows Universal App. Ces applications fonctionneront sur tous les dispositifs tournant avec le nouvel OS. Les Smartphones et les tablettes sous Windows ne sont pas encore très développés mais Microsoft voudrait offrir plus d’applications pour ces utilisateurs, qu’il vendra à travers Windows Store, avec des films et de la musique.

L’on ne peut savoir si cette boutique sera rentable pour les développeurs que cette année. Car, Windows Store est encore dans une impasse, ce qu’il risque est de se transformer en App Store pareil aux applications iOS d’Apple ou en Mac App Store qui sera mauvais pour ses projets Smartphones. Cette année donc, on attend e verdict pour Windows 10. Il est vrai qu’obligé indirectement les utilisateurs à se convertir en Windows 10 ferait évoluer le marché de Microsoft dans ce domaine, mais il ne faut pas négliger toute forme de résistance qui pourrait se produire.

Laissez votre commentaire à propos de cet article